Covid-19 : La Libye ferme pour une semaine, ses frontières avec la Tunisie

Covid-19 : La Libye ferme pour une semaine, ses frontières avec la Tunisie

Le gouvernement libyen a décidé jeudi de fermer pour une semaine, ses frontières avec la Tunisie et d’interrompre les dessertes aériennes avec ce pays voisin où la situation sanitaire est catastrophique, a annoncé un porte-parole de l’exécutif libyen, Mohamad Hamuda.

«Compte tenu de l’aggravation de la situation épidémiologique en Tunisie, de la hausse des nombres de contamination et l’annonce par le ministère tunisien de la Santé de l’effondrement du système de santé, le Conseil des ministres a décidé de fermer les frontières terrestres et aériennes pendant une semaine à compter de (jeudi) à minuit», a précisé le porte-parole du gouvernement libyen.

Depuis déjà deux semaines, les centres hospitaliers en Tunisie se plaignent d’un afflux massif de malades au cours de cette vague de propagation du coronavirus, qui a battu des records en termes de nombre de contaminations et de décès, conduisant le gouvernement tunisien à qualifier cette situation de «catastrophique».

La Libye, qui compte moins de sept millions d’âmes, a recensé, d’après le dernier bilan officiel des autorités sanitaires, 199.526 de cas positifs au Covid-19, dont 3.227 décès.

La Tunisie fait partie des rares pays, avec l’Egypte et la Turquie, où les avions libyens pouvaient atterrir et où les citoyens libyens sont admis sans visa,  compris ceux qui s’y déplacent pour des raisons médicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.