L’Algérie retire à la chaîne TV France 24 son accréditation

L’Algérie retire à la chaîne TV France 24 son accréditation

Le ministère algérien de la Communication a décidé dimanche de retirer l’accréditation à la chaîne de télévision française «France 24», justifiant cette décision par «le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie» a annoncé lundi, le porte-parole de l’exécutif algérien, Ammar Belhimer. 

Cette mesure est intervenue au lendemain des législatives anticipées dans ce pays maghrébin, caractérisées par une forte abstention.

Cette décision a été rendue publique via une dépêche de l’Agence de presse nationale algérienne. Dans cette annonce, il a été mentionné que le ministère de la Communication avait  déjà adressé en mars dernier un avertissement à cette chaîne française en raison de la nature de sa couverture du Hirak, le mouvement de contestation anti-régime en Algérie. 

France 24, qui a couvert samedi dernier les élections législatives en direct d’Alger, s’est dit étonnée «de ne pas avoir reçu d’explication» sur ce retrait des accréditations de ses correspondants. 

«Notre couverture de l’actualité algérienne se fait dans la transparence, l’indépendance et l’honnêteté », a déclaré la chaîne tricolore internationale dans un communiqué lu à l’antenne. 

Pour le moment, le ministère français des Affaires étrangères n’a fait aucun commentaire suite à cette mesure, bien que contacté par certains médias.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *