La France finance plusieurs projets en Egypte

La France finance plusieurs projets en Egypte

Le ministre français de l’Economie, Bruno Le Maire, a conclu dimanche plusieurs accords pour la réalisation de plusieurs projets de développement en Egypte qui seront financés à hauteur de 3,8 milliards d’euros (4,56 milliards de dollars) par des prêts français.

D’après un accord intergouvernemental, la France soutiendra financièrement à des «conditions préférentielles» divers projets sur le sol égyptien par l’intermédiaire de sociétés tricolores à hauteur d’1,8 milliard d’euros. 

Le premier porte sur la livraison par Alstom de 55 rames de métro pour la ligne 1 de la capitale égyptienne, Le Caire, pour une somme de 800 millions d’euros financés par un crédit du Trésor français. D’après le ministre Bruno Le Maire, le contrat commercial avec Alstom sera conclu «dans les six mois» à venir.

A noter que l’accord intergouvernemental, paraphé avec le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, et son homologue français de la Coopération internationale, Rania el-Machat, comporte neuf autres projets, qui seront soutenus financièrement par l’Agence française de Développement (AFD) à hauteur de 1 milliard d’euros durant la période 2021-2025.

«Cette coopération  stratégique touche des secteurs de plus en plus variés qui vont de l’énergie renouvelable à l’assainissement de l’eau, en passant par les transports publics jusqu’au financement de l’université ou de la sécurité sociale», a indiqué Le Maire après la cérémonie de signature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *