Coronavirus : L’Allemagne opposée à la levée temporaire des brevets sur les vaccins

Coronavirus : L’Allemagne opposée à la levée temporaire des brevets sur les vaccins

Contrairement à Washington qui s’est dit favorable à la levée des brevets sur les vaccins anti-coronavirus, l’Allemagne a estimé jeudi, que ces brevets d’invention devaient être « protégés ».

Les Etats-Unis n’auront pas l’appui de l’Allemagne en ce qui concerne l’éventuelle levée des brevets sur les vaccins anti-coronavirus. «La protection de la propriété intellectuelle est la source de l’innovation et doit continuer à l’avenir à le rester», a réagi une porte-parole de l’exécutif allemand à l’annonce de l’administration Biden.

« L’UE est prête à discuter de toute proposition qui s’attaquerait à la crise de façon efficace et pragmatique », avait déclaré plus tôt la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. 

Pour sa part, le chef d’Etat français, Emmanuel Macron, a exprimé un avis « tout à fait favorable à ce que la propriété intellectuelle soit levée » sur les vaccins anti-coronavirus. Les Etats-Unis soutiennent la suspension provisoire des brevets sur les vaccins de sorte à en accélérer la production et la distribution.

De son côté, le patron du laboratoire américain Pfizer, Albert Bourla, n’a pas caché jeudi son opposition à cette proposition, jugeant qu’il fallait en lieu et place augmenter la production sur les sites existants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.