Coronavirus : L’Allemagne va renforcer les contrôles à sa frontière avec la Moselle

Coronavirus : L’Allemagne va renforcer les contrôles à sa frontière avec la Moselle

Le gouvernement allemand a décidé de durcir ses contrôles au niveau de la frontière avec le territoire français, après avoir décidé de considérer la Moselle comme zone à risque maximal dès ce lundi soir à cause de la propagation des souches de coronavirus. 

A partir de mardi, les travailleurs transfrontaliers seront dans l’obligation de présenter un test PCR ou antigénique négatif effectué moins de 48 heures avant leur déplacement de la France vers l’Allemagne.

L’Allemagne a informé la France de son intention de considérer, dès ce lundi dans la soirée, la Moselle comme zone à risque maximal en raison du Covid-19, a précisé dimanche sur France Inter le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Clément Beaune. 

En clair, Berlin va réduire les passages à sa frontière en provenance de l’Hexagone, mais ce ne sera pas une fermeture comme c’est le cas avec la République tchèque et l’Autriche.

«Le département français de Moselle sera considéré à partir du 2 mars à minuit, comme zone affectée par les variants» du covid-19, autrement dit la plus haute des trois catégories dans l’échelle de risque pour le Covid-19 outre-Rhin, a fait savoir le ministère allemand de la Santé. Ainsi, dès cette date, les personnes entrant en Allemagne «devront présenter un test PCR ou antigène» négatif, a-t-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.