La maire de Paris boycotte le sommet des principales villes du G20 en Arabie saoudite

La maire de Paris boycotte le sommet des principales villes du G20 en Arabie saoudite

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé de boycotter la conférence des maires d’Urban 20 en guise de protestation contre la détention en Arabie saoudite de la militante Loujain Al-Hathloul. Cette rencontre qui se tient en visioconférence à partir de ce mercredi à Ryad, réunit les maires des grandes villes du G20. 

« La maire de Paris ne participera pas à cette conférence qui devait se dérouler virtuellement par visioconférence », a confié mardi à la presse l’entourage de Mme Hidalgo, précisant qu’«elle ne peut pas envisager de le faire alors que l’Arabie saoudite maintient en détention Loujain Al-Hathloul, qui a été citoyenne d’honneur de la ville de Paris en 2019».

Hathloul âgée de 31 ans, est incarcérée au royaume wahhabite depuis mai 2018, après son arrestation pour avoir tenté de porter «atteinte à la sécurité et à la stabilité du royaume … et de saper l’unité nationale», d’après certains médias.

Il est à noter que le maire de New York, Bill de Blasio, avait annoncé lui aussi avant son homologue de Paris, son refus de participer à la visioconférence de Ryad. 

Pour information, l’Urban 20 coïncide avec le deuxième anniversaire du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi dans un consulat saoudien en Turquie, ce qui a suscité divers appels au boycott de cette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.