Au moins 24 clandestins meurent dans un naufrage au large de la Libye

Au moins 24 clandestins meurent dans un naufrage au large de la Libye

Au minimum 24 migrants sont décédés au large de la Libye suite au naufrage de leur embarcation qui a quitté Zaouïa dimanche dernier, a rapporté mardi l’Organisation Internationale des Migrations (OIM). 45 rescapés ont été arrêtés par les gardes-côtes libyens, avant d’être admis dans un centre de détention.

« Deux corps ont été retrouvés et très peu de survivants se sont signalés au personnel de l’OIM au point de débarquement la nuit dernière, par conséquent au moins 22 autres ont péri », a déclaré la porte-parole de l’OIM, Safa Msehli.

Il est à noter que l’embarcation qui a fait naufrage avait quitté Zaouïa dimanche dans la soirée en même que deux autres bateaux. Deux de ces trois embarcations avaient été bloqués par les gardes-côtes, qui y ont trouvé, à bord, un total de 45 migrants. Ce groupe était totalement constitué d’hommes, d’origine égyptienne ou marocaine pour la plupart.

« Cette nouvelle tragédie est une nouvelle preuve qu’il est nécessaire d’augmenter les capacités de recherche et de sauvetage dans la Méditerranée. Au lieu de cela, nous assistons à des restrictions imposées aux ONG », a déploré Mme Msehli.

Chaque année, des centaines de clandestins perdent la vie en essayant de franchir la mer Méditerranée pour sortir de l’enfer libyen et gagner l’eldorado européen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.