L’autorité de la concurrence d’Italie ouvre des enquêtes sur Google, Apple et Dropbox

L’autorité de la concurrence d’Italie ouvre des enquêtes sur Google, Apple et Dropbox

Des enquêtes ont été ouvertes en Italie, sur trois géants de l’internet, en l’occurrence Google, Apple et Dropbox, à propos d’éventuelles pratiques commerciales illicites relatives aux services de «cloud computing», autrement dit, de l’informatique dématérialisée, a annoncé lundi dans un communiqué, l’autorité en charge de la concurrence dans ce pays européen.

Cette instance a initié en tout, six enquêtes sur Apple pour son service iCloud, Google pour son service Google Drive et Dropbox. Chacune de ces sociétés fait l’objet d’une procédure pour de possibles pratiques commerciales illicites et/ou violations de la directive sur les droits des consommateurs, et d’une autre pour d’éventuelles clauses abusives contenues dans les conditions contractuelles.

Le manque ou l’insuffisance d’indication du recueil et de l’emploi, pour des motifs commerciaux, des informations partagées par l’utilisateur lors de la présentation du service sont particulièrement à l’origine des procédures pour pratiques déloyales dont font l’objet Apple et Google.

Pour sa part, Dropbox est accusé de ne pas fournir clairement et dans l’immédiat les informations sur les conditions et procédures de rupture du contrat et ne permet pas à l’usager d’avoir aisément recours à des moyens extrajudiciaires de conciliation des litiges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.