Washington donne son feu vert à une vente d’armes à la Belgique

Washington donne son feu vert à une vente d’armes à la Belgique

Le ministère américain des Affaires étrangères a donné son feu vert à la vente au gouvernement belge d’armes d’une valeur de près de 33,3 millions de dollars, rapporte l’Agence de coopération de sécurité et de défense (DSCA), organe sous tutelle du Pentagone et responsable des exportations des équipements militaires américains.

Les Etats-Unis s’apprêtent à livrer à la Belgique 29 torpilles légères de type MK 54 LWT pour « Lightweight Hybrid Torpedo » et des accessoires militaires. D’après l’agence DSCA, ces torpilles serviront à équiper non seulement les hélicoptères belges NH90, une version navale pouvant embarquer sur les frégates actuelles, mais aussi deux futures frégates «multi-missions» en cours d’acquisition par les forces navales belges qui sont actuellement, de remplacer leurs MK 46 par les torpilles américaines.

Cette vente « contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des Etats-Unis en aidant à améliorer la sécurité d’un allié de l’Otan», a affirmé la DSCA, précisant que le gouvernement belge pourra aisément «absorber ces équipements et les utiliser au sein de ses forces armées». 

L’agence américaine assure en même temps, que l’acquisition de ces armes par la Belgique «ne modifiera pas l’équilibre militaire de base dans la région».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.