Covid-19 : l’Italie ferme ses frontières aux citoyens de 13 pays à risque

Covid-19 : l’Italie ferme ses frontières aux citoyens de 13 pays à risque

Le gouvernement italien a interdit jeudi l’entrée sur son sol des visiteurs provenant d’une douzaine de pays considérés comme présentant un risque élevé de contamination au Covid-19. 

Le Brésil figure parmi ces 13 pays, aux côtés de l’Arménie, de Bahreïn, du Bangladesh, de la Bosnie-Herzégovine, du Chili, de la République dominicaine, le Koweït, la Macédoine du Nord, la Moldavie, Oman, le Panama et le Pérou. 

Cette décision a fait l’objet d’un décret paraphé par le ministère de la Santé, avec l’assentiment des ministères des Affaires étrangères, de l’Intérieur et des Transports. 

« Dans le monde, la pandémie est dans sa phase la plus aigue. Nous ne pouvons réduire à néant les sacrifices consentis par les Italiens ces derniers mois », a soutenu le ministre italien de la Santé, Roberto Speranza.

L’Italie fait partie des pays les plus affectés à l’échelle mondiale par l’actuelle crise sanitaire, avec 242 000 cas détectés de Covid-19 pour environ 35 000 décès recensés. 

Actuellement, la situation semble être maîtrisée, avec seulement 12 morts déplorés et 229 nouveaux cas enregistrés en 24 heures d’après le bilan de ce jeudi.

Depuis l’apparition du Covid-19 en Chine en décembre dernier, cette maladie a fait plus de 550.000 morts dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.