La plus haute instance judiciaire d’Allemagne remet en cause l’appui financier européen

La plus haute instance judiciaire d’Allemagne remet en cause l’appui financier européen

La Cour constitutionnelle de Karlsruhe en Allemagne a exigé mardi, de la Banque centrale européenne (BCE) de justifier les plans de soutien qu’elle a mis en œuvre en faveur des Etats de la zone euro, ce qui pourrait mettre en péril cette dernière.

Plus précisément, la plus haute instance judiciaire allemande a accordé à la BCE un délai de trois mois, pour justifier son initiative et prouver qu’elle était adaptée à la conjoncture. Dans le cas où la répartition de ce soutien n’était pas bien proportionnée, la Cour constitutionnelle de Karlsruhe compte interdire à l’Allemagne de prendre part à ces actions conjointes. 

Vu le poids de la première puissance économique européenne, une telle issue mettrait à mal ces actions. En cas d’interdiction de la participation financière de l’Allemagne par la Cour constitutionnelle, l’Union Européenne replongera dans la crise, comme au cours de la période 2010 – 2012.

La position de Cour constitutionnelle de Karlsruhe est particulièrement surprenante étant donné que le Cour de justice européenne avait d’ores et déjà validé ce vaste programme d’appui de plus de 2.000 milliards d’euros sur des années. Normalement, cette dernière instance judiciaire devrait avoir le dernier mot, étant donné que la justice européenne prime sur les justices nationales des pays membres de l’UE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.