Allemagne : La dauphine désignée de la chancelière abandonne

Allemagne : La dauphine désignée de la chancelière abandonne

La présidente de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, qui est la dauphine désignée de la chancelière allemande, Angela Merkel, a annoncé lundi sa décision de renoncer à succéder à cette dernière et son intention de quitter la direction de la formation politique conservatrice, tout en gardant néanmoins, son poste de ministre de la Défense.

A l’occasion d’une rencontre avec la direction de la CDU dans la matinée de lundi, celle qui est surnommée «AKK» s’est expliquée en évoquant l’issue des élections en Thuringe et la tentation d’une partie de sa formation politique de coaliser avec le parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD).

Annegret Kramp-Karrenbauer est à la tête de la CDU depuis décembre 2018, date à laquelle elle avait remplacé la chancelière allemande. A l’époque, cette dernière n’avait pas souhaité briguer ce poste à cause de son impopularité grandissante suite à des échecs électoraux consécutifs et à la montée en puissance de l’extrême-droite. Mais, «AKK» n’a jamais su s’imposer à la direction de ce parti.

Pour cette femme politique, la candidature à la chancellerie est liée à la présidence de la CDU, la raison pour laquelle elle va quitter en même temps, la direction du parti dans les mois à venir. 

Selon une source informée, «AKK va organiser cet été le processus de sélection de la candidature à la chancellerie» afin de succéder à Mme Merkel au plus tard en 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.