L’Iran échoue à mettre sur orbite son satellite Zafar

L’Iran échoue à mettre sur orbite son satellite Zafar

Le ministre iranien des Télécommunications, Mohammad Javad Azari Jahromi a annoncé sur Twitter, l’échec du lancement du satellite iranien Zafar. 

La République islamique devait mettre sur orbite son engin d’observation scientifique dans le cadre d’un programme spatial que le pays dit «pacifique», alors que les Etats-Unis le considèrent comme une violation d’une résolution des Nations unies. 

Selon le porte-parole du département spatial du ministère de la Défense iranien, Ahmad Hosseini, le lanceur Simorgh a propulsé avec succès le satellite Zafar dans l’espace mais le lanceur n’a pas atteint la vitesse nécessaire pour mettre le satellite sur l’orbite voulue». 

Il n’a pas indiqué où se trouvait désormais le satellite, mais  a affirmé que la plupart des objectifs avaient été atteint et que les données acquises permettraient dans un futur proche de procéder à d’autres étapes du développement du programme spatial iranien. 

Le 1er février dernier, le chef de l’Agence spatiale nationale, Mortéza Bérari avait confié à l’Agence France-Presse (AFP) que la fabrication de Zafar avait «commencé il y a trois ans avec la participation de 80 scientifiques iraniens». 

Sa «mission principale» devait être de «collecter des images», notamment pour étudier et prévenir les séismes, «empêcher les catastrophes naturelles » et développer l’agriculture en Iran. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.