Maroc : La Commission spéciale sur le modèle de développement est désormais opérationnelle

Maroc : La Commission spéciale sur le modèle de développement est désormais opérationnelle

Les 35 membres de la Commission Spéciale sur le Modèle de
Développement, qui ont été désignés ce jeudi par le Roi Mohammed VI et
leur président, Chakib Benmoussa qui avait été nommé par le Souverain
le 19 novembre dernier, sont appelés dès à présent à entamer leur
mission qui consiste à repenser l’actuel modèle de développement au
Maroc.
Le Roi Mohammed VI a procédé ce jeudi au palais royal de Rabat, à la
désignation des 35 membres de la Commission Spéciale sur le Modèle de
Développement, a en effet annoncé ce jeudi, le cabinet royal dans un
communiqué
Les 35 membres la Commission fraîchement mise en place pour ont des
parcours académiques et professionnels pluriels et une connaissance
importante de la société marocaine et des questions politiques,
économiques et sociales, culturelles et environnementales.
Il s’agit, selon la même source, de compétences marocaines travaillant
aussi bien au Maroc qu’à l’international, dans des secteurs, public, privé
ou dans des organisations de la société civile.

«Conformément aux Hautes Orientations Royales, la Commission devra
s’atteler dès à présent, à examiner avec franchise, audace et objectivité
l’état des lieux au vu des réalisations du Royaume, des réformes
engagées, des attentes des citoyens, du contexte international actuel et
de ses évolutions à venir, ajoute la même source.
«Elle devrait soumettre à la Haute Appréciation de Sa Majesté le Roi, d’ici
l’été prochain, les grandes inflexions souhaitables et les initiatives
concrètes à même réajuster l’actuel modèle de développement pour
l’améliorer et l’adapter aux évolutions en cours», précise le cabinet royal
avant de conclure que «tout au long de ses travaux, la Commission
œuvrera dans le cadre d’une approche participative et inclusive à favoriser
l’implication la plus large».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.