Libye : Le groupe français Total consent de gros investissements dans les concessions pétrolières de Waha

Libye : Le groupe français Total consent de gros investissements dans les concessions pétrolières de Waha

Le groupe pétrolier français Total et la compagnie publique libyenne du pétrole (NOC) ont conclu mardi un accord de mise en œuvre de la participation de la société tricolore dans les concessions pétrolières de Waha, dans le bassin de Sirte, après avoir acquis en mars 2018, une participation de 16,33 % pour une valeur de 450 millions de dollars.
La zone de Waha produit actuellement 350.000 barils équivalents pétrole par jour. La NOC l’opère avec des intérêts de 59,18 %. ConocoPhillips et Total se partagent des parts égales et l’américain Hess y contrôle 8,16 %.

D’après les clauses de l’accord, Total va mettre ses technologies de pointe au service de l’accélération du développement du site pétrolier libyen. La partie française s’est également engagée à développer les champs North Gialo et NC 98, dont le rendement attendu équivaut à 180.000 barils équivalents pétrole par jour, et à soutenir les projets sociaux de la NOC en faveur des populations des zones situées en périphérie de Waha.

Pour ce faire, Total contribuera à hauteur de 100 millions de dollars au lancement de North Gialo, Des contributions qui seront réparties en deux temps : 70 millions de dollars dans un premier temps et 30 millions de dollars ensuite. Total déboursera 30 autres millions de dollars pour la mise en production de NC 98 et une enveloppe de 20 millions de dollars sera affectée à des programmes de développement économique au niveau local, soit un engagement global de 150 millions de dollars.

«Total est satisfait de signer avec la NOC, en accord avec le Gouvernement de Libye, cet accord grâce auquel est approuvée définitivement l’entrée de Total dans les concessions de Waha … Nous allons nous engager résolument avec la NOC et la Waha Oil Company pour investir, optimiser les infrastructures et développer de nouvelles réserves qui bénéficieront à toutes les parties et notamment la Libye et ses habitants », a déclaré le patron de Total, Patrick Pouyanné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.