La situation politique porte au coup dur à la foire d’Alger

La situation politique porte au coup dur à la foire d’Alger

Le coup d’envoi de la 52ème édition de la Foire internationale d’Alger (FIA-2019) sera a été donné ce mardi 18 juin, dans une ambiance morose au Palais des expositions. Environs 500 exposants nationaux et étrangers, y prennent part. Un chiffre nettement en dessous des 704 participants de 2018. Selon les observateurs, la situation politique en cours dans le pays depuis le mois de février, pourrait expliquer ce manque d’engouement autour de la FIA-2019.
Ce sont surtout les étrangers qui ont boudé en force ce rendez-vous économique annuel de l’Algérie. Elles sont seulement 140 entreprises étrangères, représentant 15 pays, à occuper des stands. L’année passée, elles étaient 296 de 25 pays, en 2017, 494 de 34 pays et en 2016, 405 de 33 nationalités.

L’autre fait marquant, aucun pays ne sera mis à l’honneur. La France devait être, d’après les premières annonces, le pays d’honneur de cette édition, mais l’Algérie a décidé de n’accorder aucune place de faveur dans l’actuelle édition pour le moins timide et manquant de panache. Selon des indiscrétions, même la demande américaine d’être pays d’honneur n’a pas reçu l’avis favorable de la partie algérienne, qui a préféré ne pas hisser une participation par rapport à une autre cette année.
Placée sous le thème « Algérie: diversification économique et opportunités de partenariat en perspective », cette manifestation économique annuelle se tient jusqu’au 23 juin.
En marge de la fête foraine, un programme d’animation économique appelé « les après-midi de la FIA » touchant divers aspects de l’économie est prévu. A cette occasion, des conférences portant sur différentes thématiques seront présentées par des experts nationaux et étrangers.
Parmi ces thématiques figurent notamment « l’Internationalisation des startups algériennes: challenges et objectifs » et « La stratégie nationale de la promotion des exportations hors hydrocarbure et les perspectives de la zone de libre-échange africaine ZLECA».
Organisée par la Société algérienne des foires et expositions (Safex), la FIA-2019, se tient sur une superficie globale de 22.046 m2, dont 19.880 m2 seront animés par des exposants nationaux et 2.090 m2 par des étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.