L’Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël suite aux violences meurtrières à Gaza

L’Afrique du Sud rappelle son ambassadeur en Israël suite aux violences meurtrières à Gaza

Le gouvernement sud-africain a rappelé son ambassadeur en Israël suite à la mort de 59 Palestiniens par les tirs des soldats israéliens à Gaza, pendant les protestations contre le transfert de l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, a indiqué le ministère sud-africain des Affaires étrangères dans un communiqué.

«En raison du caractère grave et aveugle de la dernière attaque israélienne, le gouvernement sud-africain a décidé de rappeler l’ambassadeur Sisa Ngombane avec effet immédiat», a déclaré la diplomatie sud-africaine, assurant que les victimes prenaient part à «des manifestations pacifiques contre l’inauguration de l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem et qui constitue une provocation».

Par la suite, les autorités sud-africaines ont condamné « l’agression violente des forces armées israéliennes» contre les jeunes palestiniens désarmés. D’après la diplomatie sud-africaine, «cette dernière attaque a eu pour conséquence que de nombreux autres palestiniens ont été blessés et la destruction gratuite de biens» à Gaza.

De son côté, le gouvernement turc a aussi annoncé le rappel de ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis en raison des violences dans la bande de Gaza. Il est à noter qu’il s’agit de plus graves heurts dans le cadre du conflit israélo-palestinien depuis la sauvage agression sioniste contre les populations civiles de Gaza en 2014.

D’après l’ambassadeur palestinien aux Nations Unies, plus de 2.400 de ses compatriotes ont été blessés lundi et huit enfants âgés de moins de 16 ans figurent parmi les 59 morts déplorés lors de ces violences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *