Descente musclée de la police allemande dans un foyer d’immigrés pour arrêter un Togolais

Descente musclée de la police allemande dans un foyer d’immigrés pour arrêter un Togolais

Des centaines d’agents de police ont effectué jeudi une descente dans un centre pour migrants d’Ellwangen (sud de l’Allemagne) pour arrêter un sans-papier menacé d’expulsion.

« Nous n’avions jamais dû affronter une telle situation», a affirmé le chef de la police à Ellwangen. En effet, les forces de l’ordre ont fait face à une forte résistance lors de cette opération de routine.

En clair, quelques agents de police se sont rendus lundi soir dans un foyer pour demandeurs d’asile africains de cette localité dans le but d’interpeller un réfugié togolais devant être expulsé vers l’Italie qui est habilitée suivant l’accord de Dublin, à statuer sur la demande d’asile du migrant togolais, pour avoir été le premier par lequel ce dernier à transité pour rejoindre l’Allemagne.

Mais la police a été confrontée à une farouche résistance de près de 150 résidents du même foyer. Au final, les forces de l’ordre ont dû interrompre leur intervention. Ce n’est que jeudi matin que la police est de nouveau intervenue, avec un effectif renforcé, et a arrêté le Togolais, qui sera expulsé.

En agissant de la sorte, les autorités allemandes ne voulaient pas que la précédente opération ratée constitue un précédent et encourage d’autres demandeurs d’asile à prendre partie violemment pour des réfugiés menacés d’expulsion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.