Un ancien chef d’état-major de l’armée égyptienne candidat à l’élection présidentielle

Un ancien chef d’état-major de l’armée égyptienne candidat à l’élection présidentielle

L’ancien chef d’état-major de l’armée égyptienne, le général Sami Anan, est candidat à la prochaine élection présidentielle, a indiqué jeudi dernier sa formation politique.

Le premier tour de cette élection se tiendra du 26 au 28 mars prochain et, le cas échéant, il y aura un second tour du 24 au 26 avril. Quant à la période de dépôt des candidatures, elle s’étend du 20 au 29 janvier courant.

Le secrétaire général du Parti arabiste égyptien, Sami Balah a indiqué que les cadres de cette formation politique ont porté leur choix sur la candidature du général Sami Anan et ce dernier, après en avoir été informé, ne s’y est pas opposé.

Les membres du parti entameront, dans les jours à venir, la collecte des signatures nécessaires pour valider la candidature de leur leader, a ajouté  Balah.

A ce propos, les candidats sont tenus d’obtenir le soutien de 20 députés au minimum ou d’au moins 25.000 électeurs dans 15 gouvernorats au minimum pour la rétention de leur dossier de candidature.

A l’heure actuelle, le président sortant Abdel Fattah al Sissi n’a pas encore annoncé sa candidature pour un second mandat à la tête de l’Egypte. Néanmoins, dès que le calendrier de l’élection présidentielle a été dévoilé lundi dernier, plus de trois quarts des élus ont ouvertement déclaré soutenir son éventuelle candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.