Belgique : sept tonnes de cocaïne saisies sur le port d’Anvers

Belgique : sept tonnes de cocaïne saisies sur le port d’Anvers

Environ sept tonnes de cocaïne ont été découvertes samedi dernier dans le port d’Anvers (nord de la Belgique). Cette cargaison de drogue, qui constitue l’une des principales saisies sur le continent européen en 2017, était dissimulée dans un conteneur de bananes.

La saisie, qui a été effectuée par les services de douane belges, n’a été annoncée que mercredi dernier par la police néerlandaise dans un communiqué. Cette prise correspond au quart du volume annuel de cocaïne découvert au niveau de ce port au cours des deux dernières années. Les forces de l’ordre ont indiqué que ces produits stupéfiants étaient, en toute vraisemblance, destinés à être vendus sur le marché néerlandais.

Les services de douane belges et néerlandais ont mené une opération coordonnée ayant conduit au contrôle de cette cargaison, a rapporté la porte-parole des douanes belges, Florence Angelici. Une enquête visant à déterminer l’origine et la destination exacte de cette cargaison a été ouverte. Les autorités n’ont pas donné d’estimation sur la valeur de la marchandise.

Le port d’Anvers en Belgique constitue l’une des principales portes d’entrée sur le continent européen de la cocaïne d’origine sud-américaine. Cette drogue provient notamment du Brésil, de Colombie et d’Equateur. En septembre, la direction de la police fédérale de la cité portuaire belge avait mis en garde sur l’augmentation du narcotrafic à Anvers, donnant lieu à une économie parallèle et une hausse record du niveau de corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.