Des centaines de migrants secourus en l’espace d’une nuit en Méditerranée

Des centaines de migrants secourus en l’espace d’une nuit en Méditerranée

Près de 255 migrants à bord de trois embarcations ont été secourus par deux navires en Méditerranée dans la nuit de lundi à mardi dernier, ont annoncé les gardes-côtes italiens.

Plus précisément, 134 personnes, dont sept enfants, à bord d’un canot pneumatique ont été secourues par l’ONG Proactiva Open Arms. Par la suite, ces migrants devaient être transférés sur l’Aquarius, le navire de l’ONG SOS Méditerranée, afin d’être conduits à Pozzallo, en Sicile.

Par ailleurs, environ 230 migrants occupant deux embarcations ont été sauvés par un bâtiment militaire de l’opération européenne « Sophia » de lutte contre le trafic d’être humains en Méditerranée. D’après un porte-parole de SOS Méditerranée, ces personnes devaient également être transbordées sur l’Aquarius.

En fin 2016, l’Union Européenne (UE) a adopté des mesures visant à essayer de bloquer la route migratoire passant par la Libye et la Méditerranée centrale.

Dans un rapport rendu public le 12 décembre dernier, Amnesty International a estimé que les Etats européens appuient en Libye un système d’abus et d’exploitation des migrants dans le seul but de les empêcher de traverser la Méditerranée.

De son côté, le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, s’est tout de même réjoui de la mise en place d’ « un nouveau modèle de gestion de l’autre côté de la Méditerranée » en collaboration avec le gouvernement libyen, a-t-il indiqué lors d’un entretien paru dimanche dans le journal La Repubblica.

Grâce à ce dispositif, le Haut-Commissariat de l’ONU pour les Réfugiés (HCR) pourra choisir sur place les personnes nécessitant une aide internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.