Allemagne : Près de 30.000 demandeurs d’asile déboutés ont disparu dans la nature

Allemagne : Près de 30.000 demandeurs d’asile déboutés ont disparu dans la nature

Le gouvernement allemand a perdu de vue 30.000 demandeurs d’asile déboutés, a indiqué jeudi le quotidien Bild.

Cette affaire pourrait gêner la chancelière Angela Merkel, actuellement en négociations en vue de la formation d’une coalition gouvernementale.

Ces demandeurs d’asile déboutés auraient dû être expulsés d’Allemagne en décembre dernier, mais nul ne peut certifier que cela avait été fait car « ils avaient déjà quitté (le territoire) ou disparu sans en informer les autorités compétentes », rapporte le journal allemand en s’appuyant sur les propos d’un porte-parole du ministère allemand de l’Intérieur.

En ce moment, la CDU négocie avec le FDP et les Verts pour constituer une coalition gouvernementale. Et l’immigration paraît être le sujet le plus délicat de ces discussions. Au sein de la famille politique de Mme Merkel, nombre de conservateurs lui reprochent d’avoir mené une politique libérale lors de la crise migratoire en 2015 et 2016.

L’office fédéral de la statistique a précisé que le nombre de demandeurs d’asile a doublé depuis 2014 pour correspondre à 1,6 million de personnes en fin 2016, soit une augmentation de 113 % en l’espace de deux ans. Ce qui équivaut à 16 % de la population étrangère en Allemagne. Selon la même source, près de 158 000 migrants ont été déboutés de leur demande d’asile.

A présent, Angela Merkel a opéré d’importants changements dans sa politique migratoire. Son parti, la CDU, s’est mis d’accord avec son alliée bavaroise, la CSU, pour plafonner à 200 000 le nombre de réfugiés accueillis chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.