UE-Crise migratoire : L’Italie menace de bloquer l’accès à ses ports

UE-Crise migratoire : L’Italie menace de bloquer l’accès à ses ports

Le gouvernement italien a menacé de bloquer l’accès à ses ports aux navires transportant des migrants sauvés en mer Méditerranée, battant pavillon étranger, ont indiqué mercredi des médias locaux et des sources proches des autorités italiennes.

D’après certains médias, le représentant italien auprès de l’Union Européenne (UE), Maurizio Massari a abordé ce mercredi à Bruxelles, ce sujet avec le commissaire européen en charge de l’Immigration, Dimitri Avramopoulos.

A la même occasion, le responsable italien lui a remis une lettre dans laquelle le gouvernement italien affirme qu’à la suite des dernières arrivées massives de migrants sur ses côtes durant ces derniers jours, «la situation a atteint la limite du supportable».

En effet, plus de 10.200 clandestins ont été secourus entre dimanche et mardi derniers au large des côtes libyennes et ont été débarqués dans les ports italiens.

Si les garde-côtes italiens assurent la coordination de ces opérations de sauvetage en mer Méditerranée, plusieurs navires étrangers, dont ceux affrétés par des organisations non gouvernementales, y prennent part. L’ensemble de ces migrants sont conduits vers des ports italiens où ils sont logés dans des centres d’accueil saturés.

Depuis des années, l’Italie déplore d’être esseulée devant la crise migratoire et la poursuite des arrivées massives de migrants en provenance des côtes libyennes. Rome plaide donc pour plus de solidarité de la part des partenaires européens.

Depuis le début 2017, plus de 73.300 migrants sont arrivés en Italie, d’après son ministère de l’Intérieur, ce qui correspond à une hausse de plus de 14 % par rapport à la même période de l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.