Rapprochement entre Paris et Moscou en matière de lutte contre le terrorisme

Rapprochement entre Paris et Moscou en matière de lutte contre le terrorisme

Les ministres des Affaires étrangères français et russe, Jean-Yves Le Drian et Sergueï Lavrov, ont profité de leur rencontre hier mardi à Moscou, pour un réchauffement des rapports entre les deux pays, principalement au niveau de la lutte contre le terrorisme.

A l’issue un long entretien en tête-à-tête avec Lavrov, suivi d’une réunion élargie aux délégations des deux pays, Jean-Yves Le Drian a affirmé lors d’un point de presse, que la France ne cherchait pas l’isolement de la Russie du reste de l’Europe, ni son affaiblissement économique.

L’objectif de la rencontre entre les deux hommes était de rétablir un « esprit de confiance » entre leurs pays. Et pour cela, rien de plus efficace que de concentrer les efforts sur les intérêts communs. C’est ainsi que Jean-Yves Le Drian a mis l’accent sur la lutte commune contre le terrorisme, la détermination des deux pays à défaire l’Etat islamique et Al-Qaïda, à maintenir l’intégrité et l’Etat en Syrie et leur opposition à l’usage d’armes chimiques.

La France et la Russie prônent toutes les deux une solution politique au conflit syrien sur la base de la résolution 2254 votée par le Conseil de sécurité de l’ONU.

Les relations entre la France et la Russie ont atteint leur pire niveau après l’annexion de la Crimée par Moscou en 2014. Le nouveau président français Emmanuel Macron est déterminé à changer la donne. C’est dans cet esprit qu’il avait rencontré pour la première fois fin mai à Versailles son homologue russe Vladimir Poutine, très critiqué ces dernières années par la diplomatie française.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.