Corée du Sud : La fille d’un propriétaire du ferry Sewol en phase d’extradition de France

Corée du Sud : La fille d’un propriétaire du ferry Sewol en phase d’extradition de France

Le ministère sud-coréen de la Justice a confirmé jeudi, l’engagement du processus d’extradition depuis la France de Yoo Som-na, la fille de l’ancien patron de Chonghaejin Marine Co, la compagnie qui gérait le ferry Sewol, dont le naufrage le 16 avril 2014 a fait 304 morts.

Une équipe composée d’un procureur et d’enquêteurs sera envoyée en France afin d’exécuter le mandat d’arrêt déjà lancée contre Yoo Som-na. Son extradition devrait avoir lieu le 6 juin et elle devrait arriver en Corée du Sud le lendemain.

Yoo Som-na, 51 ans, est la gérante de la société de design Moreal et elle est poursuivie en Corée du Sud pour des détournements de fonds en marge de l’enquête sur le naufrage du navire. Elle avait été arrêtée par les autorités françaises en mai 2014 puis libérée en juin 2015 par la Cour d’appel de Versailles.

Après s’être opposé à son extradition vers la Corée du Sud, le Conseil d’Etat de la France, la plus haute instance judiciaire du pays, a tranché dans le dossier en rejetant son appel. Cette décision clôt définitivement trois années de procès.

En plus des erreurs humaines, la justice sud-coréenne attribue le naufrage du Sewol à des malversations au sein de la Chonghaejin Marine Co et de ses filiales, qui pourraient expliquer des carences en matière de sécurité.

Yoo Som-na encourt une peine maximale de 45 ans de prison dans son pays, mais la moyenne des peines prononcées depuis 2009 pour des faits comparables est de deux ans et sept mois de prison, souvent avec sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *