Israël prêt à accueillir une centaine d’orphelins syriens

Israël prêt à accueillir une centaine d’orphelins syriens

Malgré l’état de guerre persistant entre les deux pays voisins, le ministère israélien de l’Intérieur a annoncé hier jeudi, qu’Israël avait l’intention d’accueillir une centaine d’orphelins syriens et d’aider à leur adoption.
Le projet a été imaginé par l’Agence juive avec le concours du ministère de l’Intérieur. Les autorités israéliennes chercheront des familles d’adoption dans la population arabe israélienne, qui représente 17,5% de la population israélienne, majoritairement juive.
La centaine d’enfants syriens deviendront résidents permanents après une période de résidence temporaire de quatre ans, et pourront rester en Israël sans limitation de durée. Les parents proches des orphelins, comme les frères et sœurs, pourront obtenir le statut de réfugiés. L’arrivée des enfants doit être coordonnée avec les organismes internationaux présents en Syrie.
Faisant rage depuis près de six ans maintenant, la guerre civile en Syrie a fait plus de 310 000 morts. L’Etat hébreu est frontalier de la Syrie, pays avec lequel il est officiellement en état de guerre depuis des dizaines d’années même si un calme relatif règne en pratique depuis des décennies le long de la ligne de cessez-le-feu qui les sépare. Mais il a toujours veillé à ne pas être aspiré dans le conflit syrien, ce qui ne l’a pas empêché de frapper à plusieurs reprises sur le territoire syrien, notamment contre des convois d’armes qui auraient été destinés au Hezbollah.
Israël a également soigné sur son sol des blessés Syriens, y compris des combattants rebelles. L’armée a déclaré que plus de 2.000 Syriens ont été traités depuis 2013 dans des hôpitaux israéliens, dont 600 dans le seul centre médical Ziv Medical de la ville de Safed.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fait part en décembre dernier de sa volonté d’étendre l’aide médicale israélienne à la population civile syrienne originaire d’Alep.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.