La Tunisie et la Libye d’accord pour le transit des marchandises au poste-frontière Ben Guerdane

La Tunisie et la Libye d’accord pour le transit des marchandises au poste-frontière Ben Guerdane

Après des jours de grogne sociale dans la région frontalière de Ben Guerdane, située dans le sud-est de la Tunisie, les parties libyennes et tunisiennes sont parvenues mardi, à un terrain d’entente sur le passage des marchandises au poste-frontière de Ras Jédir.

Une énième rencontre sécuritaire entre les responsables tunisiens et les parties libyennes a permis de parvenir mardi dernier à un accord, à en croire une source proche de ces discussions qui a requis l’anonymat.

Cet accord «doit entrer en application d’ici dimanche» prochain, a assuré, devant la presse, l’élu tunisien Ahmed Laamari, qui a pris part aux négociations. Toutefois, le contenu précis de l’accord reste inconnu et le ministère tunisien de l’Intérieur ne s’est pas exprimé à ce sujet, malgré les sollicitations de la presse.

Des protestations avaient eu lieu mardi sur la voie reliant le poste frontière de Ras Jédir à Ben Guerdane. Par contre, le calme régnait de nouveau dans cette dernière localité, d’après des habitants.

Depuis environ une semaine, des tensions sociales sont survenues dans la région frontalière de Ben Guerdane (sud-est) : les manifestants réclamaient le libre passage des marchandises avec la Libye. Ces troubles ont même occasionné des affrontements avec la police.

Pour leur part, les autorités tunisiennes ont évoqué la difficulté de discuter avec Tripoli, suite à la crise politique que traverse ce pays. Des manifestations et un arrêt de travail général à Ben Guerdane ont paralysé, pendant longtemps, le commerce transfrontalier avant que ne soit conclu, en mai dernier, un accord prévoyant la mise en place d’un nouveau régime douanier, qui est demeuré lettre morte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *