France : violente tempête hivernale dans la moitié nord du pays

France : violente tempête hivernale dans la moitié nord du pays

La France connaît actuellement sa première tempête hivernale. Météo France a placé ce vendredi 11 départements dans le nord et l’est du pays en vigilance orange «neige et verglas», mais l’alerte rouge et orange pour vent violent a été levée, selon le bulletin de Météo-France publié vendredi à 6 heures. Quelque 200.000 foyers étaient privés d’électricité ce matin.

La tempête hivernale « extrêmement violente » a provoqué des rafales de vent allant jusqu’à 146 kilomètres par heure. Baptisée Ergon, elle a provoqué des dégâts matériels importants dans le nord, l’est et le centre de la France.

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que plus de 4 000 interventions suite aux coupures d’électricité ont été recensées dans la nuit du 12 au 13 janvier sur tout le territoire et près de 6 000 pompiers ont été mobilisés pour évacuer plus d’un millier de personnes.

Le réseau de distribution d’électricité Enedis a annoncé que des centaines de techniciens ont été mobilisés pour les opérations de rétablissement et que des groupes électrogènes seront acheminés pour la réalimentation d’urgence des zones les plus touchées.

Mais les difficultés dépassent largement l’unique front de l’électricité. Le trafic ferroviaire était interrompu hier jeudi entre Paris et la Picardie.

La SNCF a envoyé des trains à vide pour s’assurer de l’état des voies et des perturbations et des retards sont encore à signaler entre Paris et Beauvais. En Seine-Maritime, les pompiers sont intervenus 800 fois cette nuit pour des chutes d’arbres ou des toitures arrachées qui ont fait un blessé léger à Villers-Saint-Paul, dans l’Oise. Le trafic à l’aéroport de Beauvais-Tillé a été suspendu et 600 passagers se retrouvent bloqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *