Allemagne : un mouvement néonazi placé sous surveillance

Allemagne : un mouvement néonazi placé sous surveillance

allemagne-neonazis-sous-surveillanceLe gouvernement allemand a décidé de placer sous surveillance le mouvement néonazi des «Reichsbürger» (citoyens du Reich), un mois après le décès d’un agent de police tué par un membre de ce groupe, qui compterait plusieurs milliers de nostalgiques de l’Empire allemand, a annoncé mardi, le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière.

Le groupe néonazi est de plus en plus préoccupant pour les autorités allemandes. Ainsi, le responsable des services de renseignement intérieur avait affirmé la semaine dernière, que les « Reichsbürger » étaient de plus en plus dangereux. Il n’a pas caché son inquiétude du fait du rapprochement de ces néonazis avec d’autres mouvements extrémistes sur le continent européen et en Amérique.

«Nous avons décidé, cette semaine, que les Reichsbürger feraient immédiatement l’objet d’une surveillance de la part des renseignements intérieurs dans toute l’Allemagne », a annoncé De Maizière devant le Parlement allemand, prévenant que «le danger émanant de ce groupe s’est considérablement aggravé au cours de l’année écoulée».

D’après le ministère allemand de l’Intérieur, le mouvement des «Reichsbürger» comprend des milliers de nostalgiques de l’Empire allemand. En font donc partie des néonazis, adeptes de la théorie du complot et les déçus de la République aux convictions ésotériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.