Le Roi du Maroc invité officiellement pour une visite au Burkina Faso

Le Roi du Maroc invité officiellement pour une visite au Burkina Faso

roch-mohammedviAprès le Rwanda, la Tanzanie, le Sénégal et depuis jeudi soir l’Ethiopie et ensuite Madagascar, le Roi du Maroc Mohammed VI, pourrait effectuer également une visite officielle à Ouagadougou à l’invitation du président du Burkina Faso.

A l’issue de la COP22 qui a pris fin ce vendredi, Mohammed VI a quitté dans la soirée de jeudi, Marrakech à destination d’Addis-Abeba, pour sa première  visite officielle en Ethiopie, qui était programmée le mois mois dernier, mais elle a été reportée à cause de l’agenda serré du souverain chérifien.

L’invitation du Roi du Maroc d’effectuer une visite au Burkina est confirmée par la présidence burkinabè dans un communiqué, publié à l’issue de la rencontre à Marrakech, entre Mohammed VI et le président burkinabè Rock Kaboré en marge de la 22ème Conférence des parties sur le climat.

Dans son communiqué, la présidence burkinabè précise que le Roi Mohammed VI a été invité par le président Kaboré pour se rendre en visite officielle à Ouagadougou, où plusieurs entreprises marocaines sont déjà présentes.

«La dynamisation des relations passera par l’économique», note le communiqué, qui précise que le Roi du Maroc a également «invité Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso, à venir au Maroc dans le cadre dune visite officielle».

Les deux chefs d’Etat qui se sont entretenus en marge de la COP22, ont aussi échangé sur des sujets d’importance majeure, notamment les projets d’investissement dans la construction de logements sociaux et dans la formation et l’éducation ainsi qu’une prochaine révision à la hausse du nombre des bourses d’étude octroyés par l’État aux étudiants burkinabé.

Plusieurs entreprises marocaines sont déjà implantés ou ont des filiales  au Burkina Faso, dont le PIB représente le dixième de celui du Maroc. Dans la période 2003-2013, d’après les statistiques de l’Office des changes marocain, le Burkina Faso a canalisé 8% des investissements extérieurs du Maroc. Le rachat de l’opérateur téléphonique historique burkinabè Onatel par Maroc Telecom, représente une bonne part de ces flux financiers.

Il n’est pas exclu à en croire certaines sources concordantes, que le Roi du Maroc se rende officiellement, à l’occasion de sa nouvelle tournée africaine au Nigeria et au Kenya, après l’étape de Madagascar où il doit entreprendre une visite officielle et assister au sommet de l’Organisation de la francophonie prévu les 26 et 27 novembre à Antananarivo.   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.