Environ 850 migrants interceptés au large de la Libye

Environ 850 migrants interceptés au large de la Libye

libyaLes garde-côtes libyens ont intercepté, dimanche, sept embarcations avec à bord environ 850 migrants, qui tentaient la traversée de la mer Méditerranée pour gagner l’Europe.

 
Selon le porte-parole de la marine libyenne, le colonel Ayoub Qassem, « les garde-côtes de l’ouest (de la Libye) patrouillaient dans la zone de la raffinerie de Zaouia (45 kilomètres à l’ouest de Tripoli) et vers 07h30 (03h30 GMT) (dimanche) matin, ils ont intercepté sept grands canots pneumatiques ».
 
Ces voyageurs clandestins, a-t-on précisé, étaient « originaires de plusieurs pays d’Afrique ». Dans le groupe, il y avait 79 femmes, dont onze enceintes, et 11 enfants, à indiqué le colonel Qassem. « Les migrants ont été remis aux autorités de lutte contre la migration clandestine avant d’être transférés dans des centres d’hébergement », a-t-il poursuivi.
 
Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye se trouve dans une situation chaotique qui profite aux trafiquants d’êtres humains. Ainsi, des milliers de migrants essayent de gagner l’Europe à partir de ce pays maghrébin, distant de 300 kilomètres des côtes de l’Italie. La météo plus propice ces derniers temps fait redouter un nouvel afflux massif de voyageurs clandestins.
 
Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait estimé, fin mars, qu’à peu près 800 000 migrants attendaient, depuis la Libye, l’opportunité de gagner le continent européen. Dans un rapport du Parlement britannique, rendu public le 13 mai dernier, l’opération navale de l’Union Européenne (UE) contre les passeurs de migrants actifs au large de la Libye a été qualifiée d’ « échec ». Pour les auteurs, cette initiative ne contribue qu’à « encourager les trafiquants à changer de stratégie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.