Nouvelles opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye

Nouvelles opérations de sauvetage de migrants au large de la Libye

libye-sauvetageLes gardes-côtes libyens ont porté secours mardi à environ 350 migrants au large de la ville de Garabulli, dans le nord-ouest de ce pays d’Afrique du nord, rapporte l’agence de presse officielle LANA.

D’après les déclarations d’une porte-parole de la marine libyenne, les gardes-côtes avaient repéré une embarcation non loin de la localité de Garabulli, soit à une distance d’environ 60 km à l’est de Tripoli, avec, à son bord, des migrants en situation administrative irrégulière. La même porte-parole a lancé un appel en direction des autorités compétentes, les invitant à mettre en œuvre les procédures légales nécessaires pour soit assurer l’hébergement de ces migrants soit les rapatrier.

De son côté, Mohamed Jannane, un officier des gardes-côtes libyens s’est montré plus précis en évoquant le sauvetage de 346 migrants au large de Garabulli et de Ghot el-Rommane, une localité distante de 35 km à l’est de la capitale libyenne. A en croire cette source, 88 femmes et six enfants faisaient partie des migrants secourus. Ces derniers ont été conduits vers la base navale de Tripoli à bord des navettes des gardes-côtes avant d’être admis dans des centres de rétention.

D’après un bilan du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) rendu public mardi, environ 515 000 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe après avoir traversé la mer Méditerranée depuis début 2015 et 3 000 autres sont décidés ou sont portés disparus. De ce total, 383 000 sont arrivés en Grèce avant de poursuivre, pour la plupart, leur voyage à destination de l’Europe de l’Ouest en passant par les Balkans et la Hongrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.