Maroc : la coopération Sud-Sud au centre de la nouvelle tournée du roi en Afrique

Maroc : la coopération Sud-Sud au centre de la nouvelle tournée du roi en Afrique

m6-africLe roi Mohamed VI entame dès mercredi 20 mai une nouvelle tournée africaine, qui le conduira dans quatre pays du Continent avec qui le Maroc dispose de solides accords bilatéraux aux niveaux économique et politique.

Après deux premières tournées africaines réussies en 2013 et 2014, le souverain chérifien reprend un périple continental comprenant quatre pays: le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Gabon et la Guinée Bissau, tous des pays avec lesquels le Maroc entretient de bonnes relations.

Initialement prévue à la fin du mois d’avril, cette visite a été retardée in extremis par les récentes évolutions liées à la guerre au Yémen. En effet, la tournée royale devait précéder celle effectuée, il y a deux semaines, en Arabie Saoudite et aux Emirats Arabes Unis. Mais d’après une source proche du dossier, les derniers développements au Yémen, où le Maroc prend part à l’opération « tempête de fermeté », aurait été derrière ce report.

Rabat a entreprit depuis plusieurs années une offensive diplomatique de taille sur le continent africain. Le roi Mohamed VI effectue annuellement, depuis trois ans, des tournées à caractère aussi bien politique qu’économique. Durant les précédentes tournées du souverain marocain, des dizaines d’accords avaient été signés dans les domaines économiques, politiques mais aussi religieux. Les imams et prêcheurs de plusieurs pays africains suivent leurs études au Maroc, le pays étant traditionnellement connu pour être le foyer d’un islam ouvert et tolérant.

Au niveau économique, les Investissements Directs Etrangers (IDE) marocains sont pour moitié destinés au Continent. Au cours de ces cinq dernières années, l’office des changes marocain a annoncé que le montant total des investissements destinés à l’Afrique a dépassé les 1,5 milliard de dollars.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.