Finie la chasse aux opposants du temps de Kadhafi

Les opposants à l’ancien régime de Kadhafi n’ont plus à s’inquiéter. Les nouvelles autorités libyennes ont annulé tous les mandats d’arrêts et interdictions de voyager lancés par l’ancien régime de Tripoli contre les opposants au colonel Mouammar Kadhafi, dont certains occupent aujourd’hui, de hautes fonctions étatiques.
« Tous les mandats d’arrêt et les interdictions de voyager décrétés par l’ancien régime contre les opposants de Kadhafi ont été annulés » a déclaré mercredi, Mejdi Al-Orfi, porte-parole du ministère libyen de l’Intérieur.
D’anciens opposants au régime déchu, devenus responsables dans le nouveau gouvernement libyen, faisant encore l’objet de mandats d’arrêts internationaux, sont interpellés par la police des frontières de plusieurs pays de la région, où ils étaient toujours fichés en dépit du changement de régime.
Dorénavant, seul le ministère de l’Intérieur pourra émettre des interdictions de voyager pour s’assurer qu’aucun citoyen libyen ne se voit interdire de voyager sauf dans le cas d’une décision de justice ou d’un ordre écrit du ministère de l’Intérieur en ce sens, a ajouté Mejdi Al-Orfi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *