Le roi de Jordanie dissout le Parlement

Le roi Abdallah II de Jordanie a dissout jeudi le Parlement et convoqué des élections anticipées. « Le roi a décidé de dissoudre à partir de ce jeudi la Chambre des députés et a convoqué des élections anticipées », annonce un communiqué du palais royal, sans donner plus de détails. Cette annonce intervient à la veille d’une manifestation prévue à Amman, à l’appel des Frères musulmans, la principale force de l’opposition. Cette formation réclame depuis des mois des réformes de fond, dont une «loi électorale équitable, une lutte sérieuse contre la corruption et des réformes constitutionnelles».

Plus de 50.000 personnes sont attendues selon les organisateurs, à cette nouvelle manifestation de rue. En l’absence de profondes réformes politiques et économiques, les Frères musulmans affichent leur intention de boycotter le prochain scrutin, comme ils l’avaient déjà fait en 2010. Dans le sillage du printemps arabe, la Jordanie connaît des manifestations intermittentes depuis janvier 2011, même après que le souverain jordanien ait chargé en mai dernier, le gouvernement de Fayez Tarawneh d’adopter les réformes nécessaires à la tenue d’élections législatives d’ici la fin de l’année.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *