Covid-19 : L’Algérie annonce la réouverture partielle de ses frontières dès début juin

Covid-19 : L’Algérie annonce la réouverture partielle de ses frontières dès début juin

La présidence algérienne a annoncé dimanche dans un communiqué, la réouverture partielle de ses frontières nationales «dès début juin», après plus d’un an de fermeture en raison de la crise de Covid-19.

«Après la présentation des recommandations …, le Conseil des ministres a approuvé des propositions en faveur d’une ouverture partielle des frontières terrestres et aériennes algériennes dès début juin », précise le communiqué.

Cette réouverture commencera par « un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran », les principales villes d’Algérie, dès le 1er juin, indique un communiqué diffusé au terme du Conseil des ministres dominical. 

Des millions de ressortissants algériens de la diaspora ont été contraints de faire avec la fermeture des frontières et la suspension des vols commerciaux et des liaisons maritimes depuis le 17 mars 2020.

Par la suite, le gouvernement algérien a organisé des vols de rapatriement pour ses ressortissants remplissant certaines conditions, mais ceux-ci ont été interrompus le 1er mars dernier à cause de l’émergence de la souche anglaise du coronavirus dans ce pays maghrébin en fin février.

La fermeture prolongée des frontières a occasionné la diaspora algérienne à organiser des manifestations de réprobation dans les pays d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *