Un don de la Ville de Paris à SOS Méditerranée fait bondir l’extrême-droite italienne

Un don de la Ville de Paris à SOS Méditerranée fait bondir l’extrême-droite italienne

La présidente de «Fratelli d’Italia» (frères d’Italie), une petite formation politique italienne d’extrême-droite, Giorgia Meloni, a boycotté samedi la réception du 14 juillet à l’ambassade de France à Rome, en raison d’un don de 100.000 euros accordé par la Ville de Paris à une ONG qui porte secours aux migrants.

Une vingtaine d’adhérents au parti «Fratelli d’Italia», ont même manifesté dimanche après-midi devant la représentation diplomatique tricolore à Rome, alors que des personnalités politiques italiennes arrivaient à la réception.

«Outre le fait d’honorer la capitaine (du navire humanitaire) Sea Watch, Paris donne 100.000 euros à l’ONG, SOS Méditerranée  pour de nouvelles missions de sauvetage. Bien, je présume que ces missions se concluront toutes dans les ports français, c’est juste ?», a posté samedi dernier Giorgia Meloni sur Facebook, avant de dénoncer de «nouvelles provocations intolérables de Paris».

La Ville de Paris a annoncé vendredi dernier, son intention de décerner la médaille «Grand Vermeil» aux deux capitaines du Sea Watch 3, Carola Rackete et Pia Klemp, afin de réaffirmer son «soutien aux femmes et hommes qui œuvrent au sauvetage des migrants au quotidien», en plus de l’aide d’urgence de 100.000 euros que la mairie de Paris compte octroyer à l’association SOS Méditerranée «pour de nouvelles missions de sauvetage en mer des migrants».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *