Annegret Kramp-Karrenbauer nommée ministre allemande de la Défense

Annegret Kramp-Karrenbauer nommée ministre allemande de la Défense

La présidente de la CDU (Union Chrétienne-Démocrate), Annegret Kramp-Karrenbauer (AKK), a remplacé mercredi Ursula von der Leyen à la tête du ministère allemand de la Défense, a confirmé mardi, le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

Rappelons qu’Ursula von der Leyen vient d’être élue présidente de la Commission européenne. Celle qu’on surnomme «AKK» lui succède à la direction de ce ministère régalien, ce qui constitue une «surprise» pour le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) qui donnait favor à ce poste, l’actuel ministre de la Santé, Jens Spahn.

Annegret Kramp-Karrenbauer, 56 ans, est membre de la CDU depuis 1981. Elle a rapidement évolué dans le Land de la Sarre, qu’elle dirige depuis sept ans.

En début 2018, la chancelière allemande Angela Merkel lui avait confié le poste de secrétaire générale de la CDU, avant d’être élue en décembre dernier, à la présidence de cette formation politique.

Toutefois, son accession aux commandes de la CDU n’a pas été une promenade de santé. Confrontée au libéral Friedrich Merz, « AKK » n’a obtenu que 52 % des suffrages des 1.001 grands électeurs du parti.

Peu après, sa formation politique est sortie affaiblie des dernières élections européennes. Enfin, la nouvelle ministre allemande de la Défense s’est retrouvée au cœur d’une polémique pour avoir accusé de «manipulation électorale» des Youtubeurs à quelques jours du scrutin des européennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.