Nouvel incident entre les marines chinoise et américaine en mer de Chine méridionale

Nouvel incident entre les marines chinoise et américaine en mer de Chine méridionale

La Chine a protesté contre la présence de deux navires de guerre américains après un incident hier dimanche en mer de Chine méridionale, zone que plusieurs pays de la région, à savoir les Philippines, le Vietnam, la Malaisie, Brunei, Taïwan, et la Chine elle-même, se disputent.

L’agence Chine Nouvelle a rapporté que la marine chinoise avait ordonné aux deux navires de guerre de partir et les a expulsés. Dans une déclaration diffusée tard hier dimanche, le porte-parole de la diplomatie chinoise Lu Kang a rapporté que le destroyer Higgins et le croiseur Antietam s’étaient approchés de l’archipel des Paracels (Xisha en chinois), revendiqué par la Chine. Il a déclaré que son pays « appelait fermement les Etats-Unis à cesser immédiatement ce type de provocations qui violent la souveraineté de la Chine et menacent sa sécurité ».

Des opérations baptisées « Liberté de navigation » sont régulièrement conduites par la marine américaine en mer de Chine méridionale, où Pékin a construit des installations militaires sur des îlots artificiels pour appuyer ses revendications territoriales.  Selon la chaîne américaine CNBC, qui cite des sources proches des services de renseignement, Pékin a déployé au début de ce mois des missiles dans l’archipel des Spratleys, situé au sud des Paracels. Et le 18 mai dernier, l’armée chinoise a organisé des mouvements de bombardiers depuis l’une des piles des Paracels. Ces manœuvres avaient été vivement critiquées par les Etats-Unis, les Philippines et le Vietnam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *