Le Maroc rapatrie 190 de ses ressortissants coincés en Libye

Le Maroc rapatrie 190 de ses ressortissants coincés en Libye

Les autorités marocaines ont rapatrié samedi dernier de la Libye, 190 migrants, dont huit femmes qui étaient bloqués dans ce pays, où vivent près de milles ressortissants marocain en situation administrative irrégulière.
Ce groupe de migrants a quitté l’aéroport Maâtiquia de la capitale libyenne, Tripoli, à bord de deux vols affrétés par le transporteur aérien Afriqiyah Airways pour atterrir directement dans leurs provinces d’origine au Maroc.
Satisfaits d’être de retour chez eux dans le Royaume, ces migrants marocains ont tenu à exprimer, par le biais d’une vidéo, leur gratitude au gouvernement libyen et aux autorités marocaines, dont, en premier lieu, le roi Mohammed VI, pour leur avoir facilité ce retour.
Pour rappel, au début de ce mois d’août, des citoyens marocains avaient diffusé une vidéo tournée au sein de l’Agence libyenne de lutte contre l’immigration illégale, dans laquelle ils sollicitaient l’intervention de l’ambassade du Maroc en Tunisie pour les aider à quitter la Libye.
Depuis le déclin du régime de l’ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en 2011, ce pays est à la merci des groupes armés. Ceux-ci s’en prennent fréquemment aux migrants, qu’ils détiennent, battent ou torturent, et exigent de leurs familles le versement d’importantes rançons en échange de leur libération.
A la mi-juin, le gouvernement marocain avait annoncé l’arrestation de divers passeurs présumés, inculpés de «constitution de bande criminelle» et de «fraudes». Ces malfrats demandaient entre 20.000 et 40.000 de Dirhams marocains (2.105 et 4.210 dollars) pour organiser la traversée jusqu’au continent européen, en passant par la Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *