Déploiement de deux sous-marins russes en Méditerranée

Déploiement de deux sous-marins russes en Méditerranée

La Russie a annoncé hier lundi le déploiement de deux sous-marins d’attaque en mer Méditerranéenne, au large de la Syrie où est déjà déployé un contingent permanent de la flotte de guerre russe en soutien au régime syrien.
Ces sous-marins flambant neufs et baptisés Kolpino et Veliki Novgorod et font partie de la flotte russe de la mer Noire. Equipés d’une propulsion diesel, ils sont des versions modernisées de sous-marins de classe Kilo selon la nomenclature de l’Otan et ont été mis en service en 2016.
La Russie dispose d’une base navale à Tartous, dans le nord-ouest de la Syrie. Depuis le début de son intervention militaire dans le pays, la Russie a déployé sous-marins, navires de guerre et pendant quelques mois son unique porte-avions en mer Méditerranée, en plus de dizaines d’avions d’attaque et de bombardiers opérant depuis la base aérienne de Hmeimim, dans le fief alaouite du président syrien Bachar al-Assad, près de Lattaquié. Selon des chiffres officiels datant de 2016, quelque 4 300 militaires russes sont déployés en Syrie.
Et Moscou semble prêt à aller encore plus loin. Le président russe a ordonné d’agrandir les installations portuaires militaires russes à Tartous, censées devenir une base navale russe permanente. Selon le ministère russe de la Défense, Moscou et Damas ont signé un accord qui prévoit que jusqu’à 11 bâtiments militaires, y compris ceux à propulsion nucléaire, puissent y être déployés simultanément.
Les navires russes au large de la Syrie sont couverts par des systèmes de missiles S-400 et S-300 et des systèmes de défense côtière Bastion situés sur le sol syrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.