Espagne : Consommation et investissement indispensables à la reprise économique

Espagne : Consommation et investissement indispensables à la reprise économique

espagne-cosomation-menagesL’INE (Institut national de la statistique) a publié jeudi des chiffres confirmant à 0.7% la progression du PIB du pays sur le quatrième trimestre 2014 par rapport au trimestre précédent. Cette croissance a été principalement alimentée par le dynamisme de la consommation des ménages et de l’investissement des entreprises.

La publication de l’INE confirme un chiffre provisoire publié en fin janvier dernier. Il s’agit de la plus forte progression trimestrielle de la croissance dans le pays depuis sept ans. Par rapport au quatrième trimestre 2013, la croissance du PIB a atteint 2% et le gouvernement espagnol s’attend à ce qu’elle s’accélère encore en rythme annuel sur le trimestre en cours. La consommation et l’investissement sont les moteurs de cette reprise. Les dépenses de consommation des ménages ont augmenté de 0.9% au quatrième trimestre par rapport au précédent et en sont désormais à près de deux ans de hausse ininterrompue. L’horizon s’éclaircit également pour le marché immobilier avec la première hausse depuis 2006 en rythme annuel des nouveaux prêts immobiliers qui ont augmenté en 2014 de 1.4%.

Les indicateurs suggèrent une poursuite de la reprise économique cette année que le gouvernement attend à 2.4% et fonde de nombreux espoirs sur cette reprise comme notamment la création d’environ 500 000 emplois cette année. Le sujet du chômage est en effet de la toute première importance en Espagne étant donné qu’avec un taux de 24% de la population active, il est l’un des plus élevés de l’Union européenne. L’Espagne semble pour le moment éviter la spirale infernale de la déflation, aucun élément ne suggérant que les consommateurs retardent leurs achats, tirant ainsi le meilleur avantage de la baisse des prix en ces derniers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.