Espagne : le déficit commercial en baisse

Espagne : le déficit commercial en baisse

luis-ministre-espagnole-economieLe ministère espagnol de l’Economie a annoncé ce vendredi une baisse sur un an de 11.6% du déficit commercial du pays, conjonction d’une augmentation des exportations et de la chute des cours du brut.

Selon le communiqué publié par le ministère espagnol de l’Economie, le déficit commercial du pays s’est élevé à 1.555 milliards d’euros en novembre, en baisse donc de 11.6% sur un an. Le pays a profité de la dépréciation de la monnaie unique qui a permis au pays de booster considérablement ses exportations. Ces dernières ont atteint un niveau record pour un mois de novembre depuis le début de la série historique en 1971 à 19.944 milliards d’euros. Selon le ministère espagnol de l’Economie, si les exportations à destination de l’Union européenne et plus particulièrement de la zone euro, où sont pourtant destinés quasiment les deux tiers des exportations espagnoles, sont restées stables, celles à destination de l’Amérique du Nord, de l’Asie et de l’Amérique latine ont considérablement progressé avec des hausses respectives de 50.9%, 23.3% et 15.1%.

Malgré tout, le total des importations qui ont atteint 21.499 milliards, tirées par la reprise de la consommation des particuliers et des investissements des entreprises, est resté supérieur à celui des exportations. La quatrième économie de la zone euro, qui importe environ 80% de son énergie, a toutefois su profiter de la dégringolade des cours du pétrole avec une réduction de 6.3% à 35.549 milliards d’euros de son déficit dans ce secteur. Ces résultats viennent s’ajouter aux nombreux signes qui dénotent un coup de mieux de l’économie espagnole. Mais cette forme reste malgré tout des plus précaires et l’Espagne n’a pas fini d’être source d’inquiétudes, ou du moins d’incertitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.