Grande-Bretagne : L’investissement des entreprises attendu à la hausse

Grande-Bretagne : L’investissement des entreprises attendu à la hausse

Union Flag and Big BenLe cabinet Deloitte a publié lundi les résultats d’une étude révélant que, malgré les craintes croissantes à l’approche des élections législatives qui doivent se tenir le mois de mai prochain, les grandes entreprises britanniques prévoient d’accélérer leurs investissements en 2015.

Cette étude a été réalisée du 27 novembre au 15 décembre auprès de 119 entreprises, pour la plupart cotées à la Bourse de Londres. Elles prévoient en moyenne de booster de 9% leurs investissements cette année après une hausse de 8% l’année dernière. Cette progression porterait la part de l’investissement des sociétés dans le PIB du pays à son plus haut niveau depuis l’explosion de la bulle internet en 2000. Conformément aux résultats d’autres études publiées lundi par Lloyds Bank et la fédération industrielle EEF, l’investissement des entreprises en Grande-Bretagne devrait être plus fort qu’aux Etats-Unis, dans la zone euro et au Japon. Selon les expets, l’année 2015 devrait connaître une croissance convenable ainsi qu’un redressement des salaires réels.

Pourtant l’étude du cabinet Deloitte révèle aussi, paradoxalement d’ailleurs, que les entreprises ont moins confiance dans les perspectives économiques du pays après les bonnes performances de 2014. Plus que par leur propre situation, elles sont surtout préoccupées par les élections législatives de mai prochain. Avec des sondages qui créditent l’opposition travailliste d’une légère avance devant les conservateurs actuellement au pouvoir avec les libéraux-démocrates, les directeurs financiers craignent une alternance politique avec toute l’incertitude qu’elle implique. Viennent ensuite les craintes en rapport avec une possible déflation dans la zone euro et un référendum éventuel sur l’appartenance de la Grande-Bretagne à l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.