Le Luxembourg dévoile son plan anti-djihadiste

Le Luxembourg dévoile son plan anti-djihadiste

felix-brazConformément au souhait de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le ministre luxembourgeois de la Justice, Félix Braz, a dévoilé mardi le plan de son pays pour lutter contre les groupes terroristes avec une batterie de mesures qui seront prises dans ce sens.

Au travers d’une résolution de son Conseil de sécurité rendue publique en septembre, l’ONU avait invité tous les pays membres à fournir des efforts dans la lutte contre les milices terroristes. Plus précisément, l’organisation onusienne a plaidé pour la prise de dispositions contre le recrutement de nouveaux djihadistes.

A ce propos, le Grand-Duché a essuyé de nombreuses critiques sur son laxisme par rapport aux groupes qui essayent d’y renflouer leurs rangs. Ainsi, le ministre de la Justice a-t-il décidé d’en finir.

« Un individu qui recrute de potentiels terroristes ou une personne qui se charge de les emmener au combat sera dès à présent punissable », a déclaré M. Braz à l’occasion du Conseil du gouvernement de mardi dernier. Ainsi, une nouvelle loi devrait entrer en vigueur au niveau de l’espace public mais également au sein des comités plus restreints. Cette législation devrait affecter, entre autres, les forums Internet.

La nouvelle loi permettra la confiscation d’un passeport luxembourgeois au cas où son titulaire est soupçonné de vouloir quitter le Grand-Duché pour des motifs djihadistes. Sur ce point, le ministre issu de la formation politique des Verts a précisé que le juge pourra, si nécessaire, garder le passeport pendant un délai d’une année. Toujours selon M. Braz, le Luxembourg a conclu avec les USA un accord PCSC portant sur la coopération dans la prévention et la lutte contre la grande criminalité. Dans ce cadre, les deux parties pourront échanger des données telles que les empreintes digitales ou de l’ADN, dans l’objectif de lutter contre le crime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.