Pays-Bas : Prévention contre la grippe aviaire

Pays-Bas : Prévention contre la grippe aviaire

Le gouvernement néerlandais a donné lundi son accord pour l’abattage préventif de 50 000 volailles environ suite à la détection du virus de la grippe aviaire dans une ferme.

h5n8-pays-bas-preventionLes autorités néerlandaises ont certainement pris cette décision dans l’urgence après avoir eu la confirmation qu’il s’agissait de la variante hautement pathogène H5N8. Plus précisément, ce virus a été détecté dans une ferme de Zoeterwoude, une localité située à proximité de La Haye. 28 000 volailles devaient y être abattues. Pour des raisons de prévention, trois autres fermes situées dans un rayon de 10 km de celle de Zoeterwoude ont également fait l’objet d’analyses. Il en est ressorti que deux n’ont pas été contaminées tandis que, pour ce qui est de la dernière, les investigations restent en cours.

Selon le gouvernement des Pays-Bas, le virus H5N8, apparu depuis deux semaines, pourrait avoir été importé d’Asie par des oiseaux migrateurs. Au cours de l’enquête, le virus a été identifié dans des excréments de canards sauvages à Kamerik, non loin d’Utrecht.Une information émanant de l’hôpital universitaire Erasmus de Rotterdam, impliqué également dans la recherche sur le virus et ses origines. Si le H5N8 est hautement pathogène pour les volailles, il ne représente, au contraire, qu’un faible risque pour l’homme. Ce qui le différencie du H5N1, variante du virus responsable de la mort de 400 personnes environ depuis 2003, majoritairement en Asie.

Ce n’est pas la première fois que les autorités néerlandaises avalisent un abattage volailler massif. En 2003, 30 millions de volailles ont été abattues en raison d’une épidémie de grippe aviaire de type H7N7. Actuellement, ce pays d’élevage volailler compte environ 95 millions de poulets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.