Grande-Bretagne : Un deuxième siège de député pour l’UKIP

Grande-Bretagne : Un deuxième siège de député pour l’UKIP

Le parti britannique europhobe UKIP poursuit son ascension avec la victoire de son candidat Mark Reckless, 43 ans, qui vient de remporter vendredi, le deuxième siège de député du parti à la Chambre des Communes.

reckkless-victoryLa mobilisation des membres du parti conservateur n’a pas suffi à renverser la tendance révélée par les sondages. Mark Reckless a battu son adversaire présenté par le parti conservateur du Premier ministre britannique David Cameron avec un peu moins de 3 000 voix d’écart.

Avec 42% des voix, il est élu député de la circonscription de Rochester and Strood, dans le sud de l’Angleterre, au terme d’une législative partielle.Il s’agit en fait pour lui d’une réélection puisqu’il était déjà député de cette circonscription mais pour le compte du parti conservateur qu’il a quitté en septembre.

Le nouvel élu n’a obtenu que 35% des voix et son succès est significatif à plus d’un titre. Tout d’abord, il entretient une dynamique avec des rumeurs de plus en plus persistantes sur de prochaines désertions de membres du parti conservateur. Ensuite, la circonscription de Rochester and Strood est située à 50 kilomètres au sud de Londres et est censée être nettement moins favorable aux thèses de l’UKIP qui n’a pas l’intention de limiter son rôle de trouble-fête à ce niveau.

Le nouveau député UKIP à la Chambre des Communes a appelé les électeurs à permettre à son nouveau parti d’avoir un groupe de députés assez représentatif pour maintenir l’équilibre du pouvoir et faire de l’UKIP un vrai parti politique lors des prochaines élections générales. La victoire de Mark Reckless apporte à ce parti son deuxième siège de député après le triomphe de Douglas Carswell, lui aussi un transfuge du parti conservateur, dans la circonscription de Clacton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.