Australie-Russie : Tensions à la veille du G20

Australie-Russie : Tensions à la veille du G20

Des navires de guerre russes sont arrivés au large de l’Australie dans un contexte de tension entre les deux pays. L’armée australienne a annoncé dans un communiqué jeudi qu’elle surveillait quatre navires de guerre russes dans les eaux internationales en progression vers les côtes nord de l’Australie. « Parmi ces bâtiments il y a un croiseur lourdement armé, un destroyer, un remorqueur et un navire de ravitaillement », précise le communiqué.

navires-russe-australieCette annonce intervient dans un contexte de relations tendues entre l’Australie et la Russie depuis l’incident du vol MH17 de la compagnie Malaysia Airlines et surtout à la veille du sommet du G20 qui doit se tenir ce week-end à Brisbane en Australie.

La plupart des analystes voit dans cette présente navale une manœuvre de la part de Moscou qui cherche à impressionner alors que la participation de Vladimir Poutine au sommet du G20 a été contestée par Canberra. Le Premier ministre australien Tony Abbot a déclaré qu’il allait interpeler directement le président russe lors de ce sommet au sujet du crash du vol MH17 survenu dans l’est de l’Ukraine en été dernier et dans lequel 298 personnes, dont 38 Australiens avaient trouvé la mort. Cet avion de la compagnie malaisienne a été abattu par un tir de missile que les pays occidentaux accusent la Russie d’avoir fourni aux rebelles séparatistes ukrainiens.

Selon John Blaxland, expert en sécurité internationale à l’Université nationale australienne, le président russe veut « rouler des mécaniques », en préparant son arrivée au G20. « Il chercherait à ainsi renforcer son image de  dur, mais ceci est une démonstration de force qui n’aboutit à rien de plus qu’à du spectacle », a-t-déclaré avant d’ajouter que « M. Poutine cherche à se rassurer lui-même ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.