La France en faveur d’une intervention en Libye

La France en faveur d’une intervention en Libye

Dans un entretien accordé au journal français « Figaro » paru  mardi, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian plaide pour une intervention de la France, en Libye, avec le soutien de la communauté internationale. Depuis la mi-juillet, les combats meurtriers entre milices rivales, notamment à Tripoli, perdurent.

france-libye
Pour le ministre français, la dégradation de la situation sécuritaire en Libye menace les acquis de l’intervention de la France au Mali qui a réussi à libérer ce pays de la menace djihadiste et initier un processus politique démocratique. Le sud libyen ressemble de plus en plus à une sorte de sanctuaire pour les groupes terroristes qui s’y approvisionnent en armes et s’y réorganisent.

La présence des principaux chefs terroristes connus de la région tels que l’émir Droughdal ou encore Mokhtar Belmokhtar y est régulièrement rapportée. Les djihadistes menacent même de prendre le contrôle des centres politiques et économiques du  nord du pays. Ces groupes tireraient également profit de l’immigration clandestine en faisant payer ceux qui veulent tenter la traversée de la Méditerranée vers l’eldorado européen.

Jean-Yves Le Drian entend plaider sa cause dès mardi à Milan où il retrouve pour une réunion informelle ses homologues européens et plus tard lors de l’Assemblée générale des Nations unies. Le ministre français envisage, avec la coopération de l’ensemble de la communauté internationale et en bonne intelligence avec les Algériens qui sont des acteurs majeurs dans cette région, une extension vers la frontière libyenne du dispositif militaire français au Mali Barkhane.

Ce dispositif, qui a remplacé l’opération Serval, a pour objectif de rassembler l’ensemble des Etats de la région pour assurer une défense et une sécurité communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *