Suisse : Conséquences d’une politique migratoire

Vote-suisse-l-UE-veut-riposter-avec-fermeteSuite à son refus de conclure un accord de libre circulation avec la Croatie, la Suisse a été suspendue par la Commission de l’Union Européenne  des programmes européens « Horizons 2020 » et « Erasmus ».
Le 9 février dernier, la Confédération helvétique a opté, à l’issue d’un processus référendaire, pour la réintroduction des quotas d’immigration sur son territoire. Une réforme qui, de l’avis de la plupart d’observateurs, allait entraîner des difficultés avec Bruxelles. Et cela n’a pas tardé : l’UE a décidé d’écarter la Suisse des programmes d’échanges d’étudiants et sur la recherche alors que Berne venait de signifier samedi à Zagreb qu’elle ne pourrait pas s’engager dans l’accord de libre circulation.
« Nous attendons des clarifications de la Suisse au sujet de la Croatie avant d’avancer sur les autres dossiers qui sont liés à ce sujet comme Horizon 2020 et Erasmus », a indiqué dimanche le porte-parole de la Commission de l’UE, John Lennon.
A préciser que le programme de recherche est une source de finances pour certains établissements universitaires suisses, dont l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Les programmes Horizons 2020 et Erasmus sont dotés de budgets respectifs de 80 et 14,7 milliards d’euros (106,6 et 19,6 milliards de dollars) pour la période 2014 – 2020. Normalement, la Suisse est censée prolonger ces accords, arrivés à échéance depuis le 31 décembre dernier. Mais, cela ne semble pas envisageable tant que la Suisse n’a pas signé d’accord avec la Croatie.
D’après la commissaire européenne à la recherche, Maire Geoghegan-Quinn, les scientifiques suisses avaient bénéficié de fonds européens à hauteur d’1,8 milliard d’euros (2,4 milliards de dollars) dans le cadre de la période précédente du programme de recherche. Ce financement était destiné à soutenir leurs recherches relatives aux technologies de l’information, aux nanosciences et à la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.